La validation des acquis de l'expérience - VAE

Grâce à la VAE, chaque salarié peut faire reconnaître son expérience, professionnelle ou non, pour obtenir un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). La VAE participe à la professionnalisation de vos salariés sur les métiers clé de votre entreprise.

Spécificité par branche

Grâce à la VAE, chaque salarié peut faire reconnaître son expérience, professionnelle ou non, pour obtenir un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). La VAE participe à la professionnalisation de vos salariés sur les métiers clé de votre entreprise.

 

 Nouveau ! la VAE doit être abordée avec chaque salarié lors de l'entretien professionnel.

Qu'est-ce que la VAE ?

La VAE permet d'obtenir un diplôme ou une certification professionnelle grâce à son expérience. 

Une condition importante : la certification visée doit être enregistrée dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) qui rassemble :

  • les diplômes,
  • les titres à finalité professionnelle,
  • les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) figurant sur les listes établies par les branches professionnelles.  

Quel objectif ?

Transformer l'expérience en diplôme présente des avantages concrets, à la fois pour l'entreprise et pour le salarié :

  • reconnaître et valoriser le parcours d'un salarié,
  • permettre à un collaborateur d'engager une formation ou une évolution professionnelle en s'appuyant sur des bases consolidées,
  • réduire les durées et les coûts de formation des salariés,
  • améliorer les qualifications et la reconnaissance du personnel,
  • mobiliser et fidéliser des salariés en les aidant à progresser professionnellement...

La VAE peut être associée à d'autres dispositifs de formation (plan de formation, période de professionnalisation, compte personnel de formation) pour des parcours personnalisés, moins longs, donc moins coûteux.

Quel public ?

Tout salarié peut bénéficier d'une VAE.

Une condition à respecter avant d'entamer la démarche : posséder une expérience salariée et/ou bénévole d'1 année au moins en lien direct avec le diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat visé. La durée d’expérience prend désormais en compte les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel réalisées par le salarié (quel que soit son niveau de qualification.

Comment ça marche ?

La première chose à faire est d’identifier la certification correspondant le mieux à l'expérience du salarié et à ses besoins.
Certains outils peuvent s'avérer utiles pour préparer une VAE : le bilan de compétences, le passeport d'orientation, de formation et de compétences.

 Nouveau : Le salarié doit bénéficier d'informations sur la VAE lors de ses entretiens professionnels (Article L6315-1 du code du travail). 

Mon coach VAEPour faciliter la mise en place de la VAE dans votre entreprise, Intergros finance l'accompagnement de vos salariés par un expert, c'est une clé de réussite de la démarche. 

Votre conseiller formation Intergros est à votre disposition pour vous informer et financer cet accompagnement que ce soit dans le cadre du plan de formation de l'entreprise ou d'un CPF concerté.

La VAE peut constituer une première étape car la validation peut être totale ou partielle. Dans le cas d'une validation partielle, le candidat conserve définitivement les parties des certification acquises. Un parcours de formation complémentaire peut lui permettre de compléter ses connaissances en vue d'acquérir le diplôme dans sa totalité.

Quel financement pour une démarche VAE ?

La démarche de VAE peut être réalisée dans le cadre de différents dispositifs, à l'initiative de l'entreprise ou du salarié. Les solutions de financement varient en fonction du dispositif mobilisé. 

Consultez les modalités de financement applicables à votre branche.

Congé VAE, quel mode d'emploi ?

Indispensable : le salarié doit adresser à l'employeur sa demande d'autorisation d'absence deux mois au moins avant la date de l'action de VAE.  L'employeur doit donner sa réponse, par écrit, dans le mois suivant la demande. Le congé ne peut pas être refusé, mais reporté pour raisons de service, durant six mois maximum.

Quels outils à votre disposition ?

Prochainement :

  • Une page d'information sur l'accompagnement VAE à destination des entreprises
  • Une page d'information sur l'accompagnement VAE à destination des salariés
  • Une brochure d'information sur l'accompagnement VAE à destination des entreprises
  • Un dépliant sur l'accompagnement VAE à destination des salariés
  • un kit d'information des salariés à destination des entreprises 

Plus d'informations ?

En savoir plus ? Rendez-vous sur :

Quelles sources légales ?

  Articles L.6421-1 à L.6423-2 et R.6412-1 à R.6423-5 du code du travail