Mettre en place la FOAD dans l’entreprise ne s’improvise pas ! Bien préparer en amont la mise en place de la FOAD permet de gagner en efficacité.

 

Quelle préparation en amont de la FOAD ?

Quelques précautions sont nécessaires avant de se lancer pour gagner en efficacité :

  • veiller à l’adhésion des utilisateurs et lever les réticences liées par exemple à l’usage des nouvelles technologies. Inutile d’être un expert de l’informatique pour suivre une FOAD : les stagiaires sont formés à l’utilisation des outils et accompagnés tout au long de leur parcours.
  • sensibiliser et informer les managers et les personnes en charge de la formation / des RH, sans oublier les instances représentatives du personnel le cas échéant.
    Ils peuvent utilement se faire le relais des arguments en faveur de la FOAD auprès des salariés : être acteur de sa formation, adapter l’organisation de la formation à ses disponibilités, apprendre à son propre rythme quel que soit celui des autres participants, accéder à des contenus interactifs et attractifs, suivre personnellement son avancement dans les apprentissages, s’auto-évaluer pendant et en fin de parcours…
  • prévoir les moyens adéquats à la mise en place de la FOAD : un espace dédié au sein de l’entreprise ou à l’extérieur, chez un prestataire, du matériel informatique…
  • choisir entre formation interne et formation externe : ce qui est vrai pour la formation en présentiel l’est aussi pour la FOAD.
    A noter : en cas de recours à un prestataire externe, conclure une convention de formation. Pour en savoir plus sur la formation interne, consultez la page dédiée.

Quel accompagnement des salariés formés ?

Qu’il soit interne ou externe, l’organisme de formation doit mettre en place des moyens d'organisation, d'accompagnement ou d'assistance pédagogiques et techniques adaptés aux besoins des salariés formés. C’est-à-dire :

  • des personnes disposant de compétences et qualifications pour accompagner les apprenants
    A noter : l’appréciation des compétences et qualifications doit se faire au regard des objectifs de la formation, des moyens déployés…
  • des moyens matériels et techniques permettant d’assister et accompagner le stagiaire : périodes et lieux mis à sa disposition, moyens proposés pour contacter les personnes chargées de l’aider… 

Accompagnement, assistance : les aides mises en place (pédagogiques mais aussi techniques), plus ou moins renforcées selon les besoins de la personne, peuvent prendre la forme de conseil, de soutien, de guidance, tant dans la compréhension des enseignements, que dans leur appropriation ou dans la prise en main des outils (informatiques…). 

SourcesCe que dit l’article D 6353-3 du code du travail : « Les moyens d'organisation, d'accompagnement ou d'assistance, pédagogique et technique, mis à disposition du stagiaire qui suit une séquence de formation ouverte ou à distance […] comprennent notamment :

  1. Les compétences et qualifications des personnes chargées d'assister le bénéficiaire de la formation ;
  2. Les modalités techniques selon lesquelles le stagiaire est accompagné ou assisté, les périodes et les lieux mis à sa disposition pour s'entretenir avec les personnes chargées de l'assister ou les moyens dont il dispose pour contacter ces personnes ;
  3. Les délais dans lesquels les personnes en charge de son suivi sont tenues de l'assister en vue du bon déroulement de l'action, lorsque cette aide n'est pas apportée de manière immédiate. »