Le tutorat

Clé de la réussite de l'intégration d'un nouveau salarié, la désignation d'un tuteur est obligatoire dans le cadre d'un contrat de professionnalisation. Il est choisi parmi les collaborateurs expérimentés de l'entreprise dont les qualifications sont en adéquation avec celles préparées par le salarié qu'il tutore. Afin de réussir sa mission, il est vivement conseillé au tuteur de suivre une formation adaptée.

Vous devez choisir un salarié volontaire pour accompagner le bénéficiaire du contrat de professionnalisation.

 

 

Priorité aux seniors et aux CQP

  • Les missions de tutorat doivent être confiées en priorité à des salariés seniors (50 ans et plus).

 Accord relatif à l'emploi et au travail des seniors du 3 novembre 2009

  • Dans le cadre de la mise en place d'un CQP, non seulement la formation du tuteur est obligatoire, mais elle doit être dispensée par un organisme distinct de celui qui assure la formation du CQP.

 Accord relatif à la fonction tutorale du 25 octobre 2006

Les mesures spécifiques de la branche en faveur du tutorat

Afin de valoriser le rôle primordial du tuteur, personne-clé facilitant le transfert des savoirs et savoir-faire de l’entreprise, les partenaires sociaux de la branche ont signé un accord portant sur la fonction tutorale. A la clé :

  • une « charte de la fonction tutorale », pour aider l’entreprise à accompagner le salarié,
  • un guide du tuteur,
  • des modalités de reconnaissance de la fonction tutorale (prime au tutorat, augmentation de salaire…). 

 Accord relatif à la fonction tutorale du 25 octobre 2006

Intergros finance votre projet

Consultez les modalités de financement ICI.