La période de professionnalisation

En vous formant dans le cadre de la période de professionnalisation, vous augmentez votre niveau de qualification et atteignez le niveau de compétences nécessaire pour vous maintenir dans votre emploi.


    Pour qui ?

    Vous pouvez bénéficier d'une période de professionnalisation si vous êtes en contrat à durée indéterminée (CDI) et si votre situation est considérée comme prioritaire (qualification insuffisante...).

    Renseignez-vous sur votre branche... Chaque profession a ses spécificités : vous pouvez peut-être partir en formation en priorité dans le cadre de la période de professionnalisation.


    Comment ça marche ?

    En principe la période de professionnalisation est organisée selon le principe de l'alternance. Votre parcours de formation est construit par votre employeur, en fonction de vos besoins et de la qualification préparée.

    Pendant cette période, vous enchaînez différentes phases :

    • formation (générale, professionnelle, technologique),
    • exercices pratiques en entreprise,
    • évaluation et accompagnement par un tuteur.

    La formation peut être réalisée à l’extérieur de l’entreprise, avec un organisme privé ou public, ou en interne, si l’entreprise possède un service de formation structuré.  


    Qui décide du départ en formation ?

    La période de professionnalisation peut se mettre en place à l'initiative de votre employeur ou de la vôtre.

    Deux possibilités :

    • votre employeur décide le départ en formation : vous ne pouvez pas vous y opposer, sauf si la formation est prévue hors temps de travail ;
    • vous demandez à partir en formation : l’employeur peut refuser ou reporter la formation dans certains cas liés à l’organisation du travail au sein de l’entreprise.

    Peut-on se former hors temps de travail ?

    En général, la période de professionnalisation est réalisée sur le temps de travail mais elle peut être suivie en partie ou en totalité hors temps de travail, si trois conditions sont remplies :

    • vous avez donné votre accord par écrit,
    • votre employeur a défini à l’avance les engagements de l’entreprise si vous suivez la formation avec assiduité et réussissez les évaluations prévues,
    • le nombre d’heures hors temps de travail ne peut pas dépasser, par année civile, votre quota d’heures de DIF acquis + 80 heures (ou 5% du forfait).

    Dans tous les cas, les frais liés à la formation sont pris en charge par l’entreprise.

    Période de professionnalisation et DIF : Vous pouvez choisir de combiner les deux dispositifs.

    Les actions de professionnalisation peuvent alors être réalisées en tout ou partie hors temps de travail. L’intérêt est de bénéficier de formations plus longues, avec à la clé, une nouvelle qualification.

    Attention ! La mobilisation de vos heures de DIF dans le cadre de la période de professionnalisation se fait de votre propre initiative.