Le bilan de compétences

Vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétences, quelle que soit votre ancienneté. Ce bilan est réalisé par un prestataire spécialisé, extérieur à l’entreprise, pendant ou en dehors du temps de travail.


    Pour quoi faire ?

    Avec l’aide d’un prestataire agréé et en vue d’élaborer votre projet professionnel ou de formation, le bilan de compétences permet d’identifier :

    • vos aptitudes,
    • vos connaissances,
    • vos motivations,
    • vos compétences,

    Il vous permet de faire le point sur votre carrière, de connaître votre potentiel d’évolution professionnelle et de construire votre avenir.


    Etes-vous prioritaire?

    Si vous avez 45 ans ou plus et/ou vous exercez une activité professionnelle depuis 20 ans, vous faites partie des salariés « expérimentés ».
    A ce titre, vous êtes prioritaire et vous pouvez réaliser votre bilan de compétences en dehors du temps de travail.

    Une seule condition à respecter : travailler dans l’entreprise depuis au moins un an. 


    Comment ça marche ?

    Le bilan de compétences se déroule sur 20 heures environ et s'organise en 3 étapes :

    • présentation de la manière dont le bilan est organisé,
    • réalisation du bilan : analyse de vos motivations, compétences et aptitudes,
    • présentation des résultats et d’un projet professionnel ou de formation.

    Les résultats du bilan ne peuvent pas être communiqués à votre employeur, sauf si vous donnez votre accord.


    Dans quelles conditions ?

    Vous avez le choix entre différentes formules pour réaliser votre bilan de compétences, pendant ou en dehors du temps de travail. 

    Vous souhaitez faire un bilan SANS en informer votre employeur, vous pouvez organiser le bilan de compétences en dehors du temps de travail.
    Dans ce cas, vous n'êtes pas rémunéré mais vous pouvez obtenir un financement auprès du FONGECIF de votre région.
     
    Vous souhaitez faire un bilan ET en informer votre employeur, il est alors réalisé pendant votre temps de travail.
    Vous pouvez demander à bénéficier d’un congé de bilan de compétences d’une durée de 24 heures avec maintien de votre rémunération habituelle.

    Deux conditions sont alors requises :

    • être salarié en CDI depuis 5 ans et justifier d’un an d’ancienneté dans l’entreprise,
    • obtenir l’autorisation d’absence de votre employeur. Pour cela, deux mois, au moins, avant le début du bilan de compétences, vous devez adresser une demande d’autorisation d’absence à votre employeur.

    Vous pouvez aussi utiliser votre Droit Individuel à la Formation (DIF). Dans ce cas, le bilan peut se dérouler en dehors de votre temps de travail habituel mais il suppose l’accord de votre employeur.
     
    Votre employeur peut vous proposer de faire un bilan de compétences dans le cadre du plan de formation. Sachez que votre accord écrit est indispensable.


    Comment trouver un centre agréé ?

    Pour choisir votre centre de bilan de compétences, consultez la liste arrêtée par le FONGECIF de votre région. 

    Consultez aussi les Centres interinstitutionnels de bilan de compétences (CIBC).