S’acquitter du versement de la taxe d’apprentissage n’est pas une simple formalité fiscale. Comme l'indique Michel Mourgues-Molines, directeur d'Intergros*, des choix sont à faire, au bénéfice des établissements qui forment aux métiers du secteur professionnel.

Source :

 Le Monde du Surgelé du 25 janvier 2017

Télécharger le document