Le tutorat

Clé de la réussite de l'intégration d'un nouveau salarié, la désignation d'un tuteur est obligatoire dans le cadre d'un contrat de professionnalisation. Il est choisi parmi les collaborateurs expérimentés de l'entreprise dont les qualifications sont en adéquation avec celles préparées par le salarié qu'il tutore. Afin de réussir sa mission, il est vivement conseillé au tuteur de suivre une formation adaptée.

Désigner un tuteur ou un maître d'apprentissage est obligatoire. Le premier suit les salariés en contrat de professionnalisation ou en reconversion ou promotion par l'alternance (Pro-A), le second accompagne les apprentis. Tous deux sont choisis parmi les collaborateurs expérimentés de l'entreprise. Organiser une formation à leur intention est vivement recommandé.

 

 Quel public ?

Le tuteur peut être le chef d'entreprise ou un salarié volontaire, qualifié et expérimenté. Pour exercer cette fonction, il doit avoir au moins 2 ans d'expérience professionnelle dans une qualification en rapport avec l'objectif de professionnalisation visé.

A défaut de dispositions conventionnelles, le maître d'apprentissage doit :

  • détenir un diplôme ou un titre relevant du même domaine et d'un niveau au moins équivalent à celui préparé par l'apprenti, et justifier d'au moins 1 année d'activité professionnelle en rapport avec la qualification visée
  • ou avoir exercé pendant au moins 2 ans une activité en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti.

 

La fonction d'accompagnement peut être partagée entre plusieurs salariés de l'entreprise, au sein d'une équipe tutorale. Un maître d'apprentissage référent est alors désigné.

 

 Quel objectif ?

Référents du nouveau salarié ou de l'apprenti au sein de l'entreprise, le tuteur ou le maître d'apprentissage jouent un rôle essentiel dans son intégration et sa formation.

Leurs missions
  • accueillir, informer et guider les nouveaux embauchés
  • organiser leurs activités dans l'entreprise
  • favoriser l'acquisition des savoir-faire professionnels
  • assurer le suivi de la formation et participer aux évaluations, en lien avec l'organisme de formation, le CFA, la section ou l'unité d'apprentissage.

 Comment se déroule le tutorat ?

Aménager l'emploi du temps du tuteur ou du maître d'apprentissage permet de dégager le temps nécessaire pour concilier les missions confiées avec son activité salariée habituelle.

Le tuteur assure un suivi personnalisé et doit formaliser ce suivi dans un document qui doit être présenté en cas de contrôle (source Art. L.6361-5 du Code du Travail).

Deux obligations liées au tutorat :

  • Le nombre d'alternants (en contrat de professionnalisation, en contrat d'apprentissage ou en reconversion ou promotion par l'alternance - Pro A) encadrés est limité à :
    • 3 simultanément pour un tuteur (2 s'il s'agit du chef d'entreprise),
    • 2 simultanément (et 1 redoublant) pour un maître d'apprentissage,
  • L'exercice des fonctions de maître d'apprentissage permet d'acquérir, via le compte d'engagement citoyen (CEC) jusqu'à 720€ au titre du compte personnel de formation (CPF). Pour que le salarié bénéficie de ces droits, l'entreprise doit déclarer l'activité de maître d'apprentissage sur le portail de l'alternance. Pour en savoir plus, consultez le site www.moncompteactivite.gouv.fr

 Comment le former ?

Pour le bon accomplissement de ses missions, il est important que le tuteur ait suivi une formation spécifique dont l'objectif est d'acquérir les outils et les méthodes pour  :

  • transmettre les savoir-faire professionnels,
  • organiser et coordonner les activités du nouveau salarié dans l'entreprise,
  • évaluer sa progression.

solutionsFormationIntergros propose des formations courtes pour les tuteurs. Elles sont entièrement financées par Intergros pour les entreprises employant moins de 11 salariés ou ayant souscrit au "Contrat 360°" ou au "Pass Formations clés en main". Sinon, une participation financière est prévue pour chaque inscription effectuée. 

solutionsFormationChoisissez la date et le lieu qui vous conviennent et inscrivez vos salariés directement en ligne sur le site solutionsFormation.  

 Quels outils à votre disposition ?

Intergros met à la disposition de votre entreprise un guide tuteur comprenant :

  • des fiches pratiques pré renseignées,
  • des liens vers les outils RH liés aux métiers du commerce de gros BtoBl,
  • des conseils adaptés aux situations professionnelles du secteur.

Ce guide est entièrement personnalisable et disponible au format PowerPoint.

 Quel financement Intergros ?

Intergros finance la formation du tuteur et l'aide à l'exercice de la fonction tutorale, c'est à dire le temps passé par le tuteur auprès du salarié embauché en contrat de professionnalisation ou auprès du salarié engagé dans un parcours de formation certifiant, dans le cadre de la période de professionnalisation.

Intergros finance également la formation du maître d'apprentissage encadrant un apprenti.

Consultez les modalités de financement prévues pour votre branche professionnelle en cliquant  ICI.

  Comment constituer un dossier de financement ?

Pour obtenir le financement des dépenses liées à l'exercice de la fonction tutorale, veuillez transmettre à Intergros les justificatifs suivants :

 Quelles sources légales ?

 Article L. 6325-3-1 et D. 6325-6 à D. 6325-10 du code du travail