Le Compte Personnel de Formation peut être mobilisé pour suivre une formation qualifiante ou pré-qualifiante, une démarche de VAE, un bilan de compétences... et favoriser ainsi votre évolution professionnelle.

 

Ce qui change en 2019 :

  • Un compte crédité en euros et non plus en heures
  • Davantage d’actions éligibles au dispositif

 Pour quel public ?

Le CPF concerne tous les actifs.

Salarié, quel que soit votre contrat de travail, ou demandeur d’emploi : vous pouvez mobiliser ce dispositif une fois votre compte créé sur le site www.moncompteactivite.gouv.fr.

 Pour plus d’informations, visionnez cette vidéo mode d’emploi

 Pour quelles actions ?

Le CPF est mobilisable à votre seule initiative.

Depuis le 1er janvier 2019, il peut être utilisé pour préparer :

  • un diplôme, titre à finalité professionnelle, certificat de qualification professionnelle (CQP) ou bloc de compétences, inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP),
  • une certification ou habilitation enregistrée dans le « répertoire spécifique des certifications et habilitations » (RSCH),
  • un bilan de compétences,
  • une action de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  • les permis B et poids lourd,
  • une action d’accompagnement et de conseil destinée aux créateurs ou repreneurs d’entreprises,
  • une action liée à l’exercice de missions de bénévolat ou de volontariat.

Un CPF « transition professionnelle » est créé. Il se substitue au congé individuel de formation (CIF). Vous pouvez mobiliser ce nouveau dispositif pour suivre une formation, dans le cadre d’un projet de transition professionnelle.

 Comment ça marche ?

Depuis le 1er janvier 2019, le CPF n’est plus crédité en heures mais en euros à la fin de chaque année. Le montant inscrit sur le compte :

  • 500 € par an pour tous les actifs, à l’exception de ceux travaillant moins d’un mi-temps (alimentation au prorata du temps travaillé). Le plafond maximum du compte est fixé à 5 000 € ;
  • 800 € par an pour les salariés dont le niveau de qualification est inférieur au niveau V (CAP, BEP) , les bénéficiaires de l'OETH (obligation d'emploi des travailleurs handicapés) et les personnes accueillies dans un établissement ou service d’aide par le travail (ESAT), dans la limite d’un plafond de 8 000 €.

Les heures CPF acquises au titre de l’année 2018 sont converties à raison de 15 € de l’heure. Également « monétisées », les heures acquises avant 2015 au titre du DIF restent utilisables jusqu'au 1er janvier 2021.

 Comment s'organise la formation ?

La formation peut être réalisée :

  • en tout ou partie pendant le temps de travail, avec maintien du salaire dès que lors que vous avez obtenu une autorisation d’absence de la part de votre employeur. Si tel est votre projet, parlez-en à votre manager à l'occasion de votre entretien professionnel.
  • en dehors du temps de travail, sans rémunération ni accord préalable.

Intergros met à votre disposition un modèle de courrier de demande de CPF à adresser à votre employeur au moins 60 jours avant le début de la formation, 120 jours si la formation dure 6 mois et plus.

 Comment constituer votre dossier de financement ?

En 2019,  les frais pédagogiques et les frais liés à la formation sont financés par Intergros. A terme, la prise en charge des actions sera assurée par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Pour bénéficier d’un financement de la part d’Intergros, votre dossier CPF doit obligatoirement nous être adressé complet par courrier ou par mail. Il ne doit en aucun cas être saisi sur monEspace dont l'accès est strictement réservé à l'entreprise pour la gestion de son plan de développement des compétences. 

Renseignez la demande de prise en charge uniquement s'il s'agit d'un projet autonome dont vous ne souhaitez pas informer votre employeur. Utilisez le formulaire de demande de prise en charge CPF autonome que vous adresserez à Intergros.

S'il s'agit d'un projet concerté entre vous et votre employeur et que la formation se déroule en tout ou partie pendant le temps de travail, c'est votre entreprise qui se charge de déposer la demande de prise en charge directement auprès d'Intergros.

Constituez votre dossier en joignant à votre formulaire de demande de prise en charge :

  • la convention de formation,
  • le programme de formation,
  • la copie de votre dernier bulletin de paie,
  • l'attestation du solde d'heures DIF remise par votre employeur.

 S'il s'agit d'une demande de financement d'une préparation au Permis B, vous joindrez à votre dossier l'attestation certifiant que l’obtention du permis de conduire contribue à la réalisation de votre projet professionnel ou favorise la sécurisation de votre parcours professionnel :

 Vous adresserez à Intergros votre dossier complet, au moins un mois avant le début de la formation choisie. Vous aurez ainsi la garantie d'obtenir la réponse à votre demande de financement avant le début de la formation. 

Si nécessaire, un conseiller Intergros est à votre disposition par mail : cpf@intergros.com

 Quel financement ?

Le financement du CPF est assuré par Intergros.

Si le nombre d'heures sur votre compte est insuffisant pour réaliser le projet de votre choix, Intergros peut compléter les heures manquantes afin de vous permettre de financer la totalité de votre parcours. Des 'abondements' peuvent également être mobilisés par l'entreprise, le Fongecif, Pôle emploi ou vous-même.

Financement : consulter les modalités détaillées 

 

Picto conseiller Si nécessaire, un conseiller Intergros est à votre disposition par mail : cpf@intergros.com