Le Compte Personnel de Formation peut être mobilisé pour suivre une formation qualifiante ou pré-qualifiante, une démarche de VAE, un bilan de compétences... et favoriser ainsi votre évolution professionnelle.

 

Ce qui change à partir de 2019 :

  • Un compte crédité en euros et non plus en heures
  • Davantage d’actions éligibles au dispositif
  • Une application mobile pour choisir son action, s'inscrire et payer en ligne.

 Pour quel public ?

Le CPF concerne tous les actifs.

Salarié, quel que soit votre contrat de travail, ou demandeur d’emploi : vous pouvez mobiliser ce dispositif  via l'appli mobile ou le site, après avoir créé votre compte en ligne : www.moncompteformation.gouv.fr. 

 Pour quelles actions ?

Le CPF est mobilisable à votre seule initiative sur le site ou via l'appli mobile.

Il vous permet de préparer :

  • un diplôme, titre à finalité professionnelle, certificat de qualification professionnelle (CQP) ou bloc de compétences, inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP),
  • une certification ou habilitation enregistrée dans le « répertoire spécifique des certifications et habilitations » (RSCH),
  • un bilan de compétences,
  • une action de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  • les permis B et poids lourd,
  • une action d’accompagnement et de conseil destinée aux créateurs ou repreneurs d’entreprises,
  • une action liée à l’exercice de missions de bénévolat ou de volontariat.

Un CPF « transition professionnelle » est créé. Il se substitue au congé individuel de formation (CIF). Vous pouvez mobiliser ce nouveau dispositif pour suivre une formation, dans le cadre d’un projet de transition professionnelle.

 Comment ça marche ?

Le CPF est crédité en euros à la fin de chaque année. Le montant inscrit sur le compte :

  • 500 € par an pour tous les actifs, à l’exception de ceux travaillant moins d’un mi-temps (alimentation au prorata du temps travaillé). Le plafond maximum du compte est fixé à 5 000 € ;
  • 800 € par an pour les salariés dont le niveau de qualification est inférieur au niveau V (CAP, BEP) , les bénéficiaires de l'OETH (obligation d'emploi des travailleurs handicapés) et les personnes accueillies dans un établissement ou service d’aide par le travail (ESAT), dans la limite d’un plafond de 8 000 €.

Les crédits CPF acquis en 'heures'  au titre de l’année 2018 sont convertis à raison de 15 € de l’heure. Également « monétisés », les crédits acquis avant 2015 au titre du DIF sont utilisables sans limitation de durée sous réserve d'avoir été inscrits sur le compte avant le 31 décembre 2020.

 Comment financer votre projet ?

Depuis le 1er décembre, le financement des actions réalisées dans le cadre du CPF est assuré exclusivement par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), via l'application mobile ou le site www.moncompteformation.gouv.fr.

Les actions engagées avant le 21 novembre 2019 et ayant reçu un accord de financement de la part d'Intergros seront financées jusqu'à leur terme.